Modifications des lois du jeu 2017-2018 : des arbitres à l’école du savoir

Les arbitres U17 et d’élite ont chacun bénéficié d’une formation sur des nouvelles modifications des lois du jeu. Cette série de formation s’est respectivement déroulée du 24 au 28 avril et du 3 au 7 mai 2017 à l’Académie de Football de Milézi.

Vue des formateurs lors de l’atelier.

23 participants dont une fille ont pris part à la deuxième édition du cours FIFA organisé à l’intention des jeunes arbitres U17. Ces 23 jeunes sont venus de 14 régions sur les 23 que compte le pays.

Pendant 5 jours ce cours a été animé par deux instructeurs fédéraux en l’occurrence M. Oualbadet Koissoual, instructeur technique par ailleurs chef de département d’arbitrage et  M. Brahim Badari instructeur physique. La coordination a été assurée par Hissène Ladoual, l’officier d’éducation de la CAF.

L’objectif de cette formation est de préparer les jeunes arbitres à la deuxième édition du championnat national U17 prévu dans les tous prochains mois à venir. Par conséquent, ils doivent maitriser les modifications opérées par la FIFA sur les 17 lois de jeu.

De l’avis du chef de département, un arbitre doit maitriser le style d’arbitrage, savoir les modifications des lois de jeu 2016-2017, connaitre les fautes de main, les fautes tactiques et techniques, les tacles, la gestion des joueurs blessés etc. pour cela, il doit être apte physiquement, pratiquement voire théoriquement pour répondre à ces nombreuses exigences.

Pour la formation des arbitres d’élite, l’on dénombre 26 jeunes venus de tous les horizons du pays pour y prendre part, parmi lesquelles 4 femmes. Ouvert le 3 mai, la clôture du cours a eu lieu le 7 mai dernier sous la houlette des deux éminents experts FIFA. Il s’agit de LIM KEE CHONG de nationalité mauricienne et de HANNACH BOUBAKER de la Tunisie. Ils ont été assistés par 4 instructeurs fédéraux.

Il s’agit de : SARANDOUM NDOUBANGAR, instructeur technique, BOUKAR MOUSSA instructeur technique, OUALBADET KOISSOUAL, instructeur technique et BRAHIM BADARI, instructeur physique.

Dounia TAO

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*